Search Results

FICHE D’INFORMATION

  • NOMENCLATURE INCI : RICINUS COMMUNIS
  • N°CAS : 8001-79-4
  • N°EINECS/ELINCS : 232-293-8

UTILISATION INVIDUELLE

Cosmétique :

L’huile de ricin est traditionnellement utilisée dans les Antilles et en Afrique comme base des huiles de beauté pour les mains, le corps et surtout pour les cheveux. L’ huile de Karapate ou Carapate, composition locale de Guadeloupe et de Martinique, a pour base l’huile de ricin vierge. Complète et riche, elle est renommée pour sa pénétration rapide. C’est une huile qui « gonfle » la peau. A utiliser pour les cheveux épais ou crépus.

GENERALITES

Origine :

Les origines du ricin demeurent obscures. On suppose qu’il est originaire d’Afrique de l’Est et que là il s’est répandu dans le Moyen Orient. Les lampes à huile d’Egypte des pharaons auraient déjà brûlé de l’huile de ricin, il y a 6000 ans. On le connaissait aussi en Inde et en Chine, il y a 3000 ans et il aurait été introduit en Amérique peu après la découverte de ce continent.

Botanique et agronomie :

Ricinus communis L. est l’espèce unique, avec de nombreux types, du genre Ricinus dans la famille des Euphorbiacées. Son nom signifie tique en latin à cause de la ressemblance entre la graine et l’acarien parasite du chien. Castor en anglais résulterait d’une confusion avec une autre huile appelée agnocasto par les espagnols et les portugais en Jamaïque. La plante pousse à l’état sauvage dans la plupart des régions tropicales et subtropicales où elle est parfois utilisée pour protéger du soleil les jeunes plantation du soleil les jeunes plantations de café, d’ananas ou de sisal. Elle ne fait l’objet d’une culture de rapport que dans un nombre limité de pays et ce depuis la fin de la seconde guerre mondiale. A l’état spontané, la plante a souvent l’apparence d’un buisson d’une hauteur variant entre 1 et 5 mètres. Le fruit est globulaire, recouvert ou non de piquants suivant les types; il est vert ou rougeâtre jusqu’à la maturité. Il ressemble à une petite châtaigne. En mûrissant la coque du fruit se contracte jusqu’à devenir une capsule sèche contenant 3 graines. La graine de ricin est une fève ovale d’une taille supérieure à un grain de café, pouvant atteindre le double. Elle est recouverte d’une enveloppe luisante plus ou moins tachetée de noir . Cette enveloppe est fragile; si elle est écaillée, il se produit une oxydation de l’amande et la qualité de l’huile diminue parce que son acidité augmente. Allergène La graine mais aussi les capsules et les feuilles contiennent un allergène appelé le CB1A, autre protéine qui peut provoquer des irritations graves des muqueuses en particulier dans le système respiratoire. Toxicité La graine de ricin est très toxique parce qu’elle contient une protéine, la ricine qui est une phytotoxine antigénique, thermolabile qui s’aggluti ne sur les globules rouges. Une dose de 0.035 mg/kg peut provoquer la mort d’un homme (ce chiffre correspond à 5 graines) Il faut cependant souligner qu’intactes, les graines sont absolument sans danger et que l’huile obtenue par broyage et/ou extraction n e contient plus d’éléments toxiques.

Obtention de l’huile :

L’huile vierge de ricin est obtenue à partir de graines de Ricinus communis L. par pression à froid. Pour des raisons techniques la pression des graines de ricin est effectuée dans des installations spéciales distinctes de celles destinées à produire des huiles comestibles. De plus se posent également des problèmes de sécurité et d’hygiène puisque stocker, transporter et traiter des graines de ricin en même temps que d’autres oléagineux présente des dangers. A la différence des autres huiles végétales, le ricin n’exige aucun traitement préalable et l’huile ne doit pas être désodorisée. Deux grands types d’huile de ricin L’un à usage technique , l’autre à usage pharmaceutique. L’huile à usage pharmaceutique est définie dans la British Pharmacopoeia (BP) et dans d’autres recueils de spécifications médicales. L’huile de ricin joue un rôle accru dans l’industrie cosmétique comme plastifiant dans les vernis à ongles, les rouges à lèvres, les crèmes et les lotions. L’huile de ricin à usage technique peut être divisée en « huile de première » , « deuxième » et « troisième qualité ». Seules sont de première qualité les huiles de ricin obtenue par simple pression de la graine, c’est à dire qui ne contiennent aucune huile extraite par solvant.

COMPOSITION

Acides Gras en % :

  • Acide palmitique C16:0 < 2.0
  • Acide stéarique C18:0 < 2.5
  • Acide oléique C18:1 2.5 – 6.0
  • Acide linoléique C18:2 2.5 – 7.0
  • Acide linolénique C18:3 < 1.0
  • Acide ricinoléique C18:OH 85.0 – 92.0
  • Acide 9,10-dihydrostéarique C 18:OH 0.3 – 0.7
  • Acide eicosénoique C 20:1 <1.0
  • Matières insaponifiables : maximum 1.0%

PROPRIETES

Liquide limpide visqueux, sensiblement incolore à faiblement jaune, peu soluble dans l’éther de pétrole, miscible à l’alcool et à l’acide acétique glacial. A la différence des autres huiles végétales, elle est miscible à l’alcool en toutes proportions, mais sa miscibilité avec les solvants aliphatiques tirés du pétrole est limitée. Aucune autre huile naturelle connue ne contient une proportion aussi élevée d’oxyacides gras. C’est cette composition caractéristique des glycérides qui distingue l’huile de ricin de toutes autres graisses et huiles végétales et c’est elle qui lui donne ses propriétés physiques et chimiques remarquables. L’huile de ricin, non siccative, possède l’indice de viscosité le plus élevé. L’huile de ricin est la plus dense de toutes les huiles. Sa remarquable tenue à la chaleur et le fait qu’elle se consume sans laisser de résidus ou presque, lui donnent toutes les propriétés d’un lubrifiant. Grâce à ses groupes polaires hydroxyles, l’huile de ricin est compatible à un grand nombre de résines naturelles et synthétiques, de polymères et de cires. Utilisée comme plastifiant elle est un excellent agent mouillant et dispersant pour les pigments, les charges et les matières colorantes.

CARACTERISTIQUES

  • Aspect : liquide
  • Couleur : incolore Densité : 0.958 – 0.969
  • Viscosité (20°C) : 66 – 76
  • Point de solidification : – 10 à -20°C
  • Indice de saponification : 177 – 187
  • Indice d’iode : 82 – 90
  • Indice de réfraction : 1.477 – 1.481

CONDITIONNEMENT

  • Stockage : dans des containers fermés à moins de 30°C.
  • Emballage : en fûts métalliques ou plastiques de 40 kg.

APPLICATION UTILISATION

FICHE D’INFORMATION

  • NOMENCLATURE INCI : RICINUS COMMUNIS
  • N°CAS : 8001-79-4
  • N°EINECS/ELINCS : 232-293-8

Produit conforme à la Pharmacopée Européenne en vigueur.

UTILISATION INVIDUELLE

L’huile de ricin pharma est traditionnellement utilisée en purgatif. Elle peut-être utilisée pour les soins des mains et des cheveux épais ou crépus.

GENERALITES

Origine :

Les origines du ricin demeurent obscures. On suppose qu’il est originaire d’Afrique de l’Est et que là il s’est répandu dans le Moyen Orient. Les lampes à huile d’Egypte des pharaons auraient déjà brûlé de l’huile de ricin, il y a 6000 ans. On le connaissait aussi en Inde et en Chine, il y a 3000 ans et il aurait été introduit en Amérique peu après la découverte de ce continent.

Botanique et agronomie :

Ricinus communis L. est l’espèce unique, avec de nombreux types, du genre Ricinus dans la famille des Euphorbiacées. Son nom signifie tique en latin à cause de la ressemblance entre la graine et l’acarien parasite du chien. Castor en anglais résulterait d’une confusion avec une autre huile appelée agnocasto par les espagnols et les portugais en Jamaïque. La plante pousse à l’état sauvage dans la plupart des régions tropicales et subtropicales où elle est parfois utilisée pour protéger du soleil les jeunes plantation du soleil les jeunes plantations de café, d’ananas ou de sisal. Elle ne fait l’objet d’une culture de rapport que dans un nombre limité de pays et ce depuis la fin de la seconde guerre mondiale. A l’état spontané, la plante a souvent l’apparence d’un buisson d’une hauteur variant entre 1 et 5 mètres. Le fruit est globulaire, recouvert ou non de piquants suivant les types; il est vert ou rougeâtre jusqu’à la maturité. Il ressemble à une petite châtaigne. En mûrissant la coque du fruit se contracte jusqu’à devenir une capsule sèche contenant 3 graines. La graine de ricin est une fève ovale d’une taille supérieure à un grain de café, pouvant atteindre le double. Elle est recouverte d’une enveloppe luisante plus ou moins tachetée de noir . Cette enveloppe est fragile; si elle est écaillée, il se produit une oxydation de l’amande et la qualité de l’huile diminue parce que son acidité augmente.

Allergène :

La graine mais aussi les capsules et les feuilles contiennent un allergène appelé le CB1A, autre protéine qui peut provoquer des irritations graves des muqueuses en particulier dans le système respiratoire.

Toxicité :

La graine de ricin est très toxique parce qu’elle contient une protéine, la ricine qui est une phytotoxine antigénique, thermolabile qui s’agglutine sur les globules rouges. Un e dose de 0.035 mg/kg peut provoquer la mort d’un homme (ce chiffre correspond à 5 graines) Il faut cependant souligner qu’intactes, les graines sont absolument sans danger et que l’huile obtenue par broyage et/ou extraction n e contient plus d’éléments toxiques.

Obtention de l’huile :

L’huile vierge de ricin est obtenue à partir de graines de Ricinus communis L. par pression à froid. Pour des raisons techniques la pression des graines de ricin est effectuée dans des installations spéciales distinctes de celles destinées à produire des huiles comestibles. De plus se posent également des problèmes de sécurité et d’hygiène puisque stocker, transporter et traiter des graines de ricin en même temps que d’autres oléagineux présente des dangers. A la différence des autres huiles végétales, le ricin n’exige aucun traitement préalable et l’huile ne doit pas être désodorisée. Après raffinage, ‘huile de ricin est un liquide presque incolore légèrement jaunâtre. Deux grands types d’huile de ricin L’un à usage technique , l’autre à usage pharmaceutique. L’huile de ricin à usage technique peut être divisée en « huile de première » , « deuxième » et « troisième qualité ». L’huile à usage pharmaceutique est définie dans la British Pharmacopoeia (BP) et dans d’autres recueils de spécifications médicales. L’huile de ricin joue un rôle accru dans l’industrie cosmétique comme plastifiant dans les vernis à ongles, les rouges à lèvres, les crèmes et les lotions. Seules sont de première qualité les huiles de ricin obtenue par simple pression de la graine, c’est à dire qui ne contiennent aucune huile extraite par solvant.

COMPOSITION

Acides Gras en % :

  • Acide palmitique C16:0 < 0.2
  • Acide stéarique C18:0 < 2.5
  • Acide oléique C18:1 2.5 – 6.0
  • Acide linoléique C18:2 2.5 – 7.0
  • Acide alpha-linolénique C18:3 < 1.0
  • Acide ricinoléique C18:OH 85.0 – 92.0
  • Acide 9,10-dihydrostéarique C 18:OH 0.3 – 0.7
  • Acide eicosénoique C 20:1 < 1.0
  • Matières insaponifiables : maximum 1.0%

PROPRIETES

Liquide limpide visqueux, sensiblement incolore à faiblement jaune, peu soluble dans l’éther de pétrole, miscible à l’alcool et à l’acide acétique glacial. A la différence des autres huiles végétales, elle est miscible à l’alcool en toutes proportions, mais sa miscibilité avec les solvants aliphatiques tirés du pétrole est limitée. Aucune autre huile naturelle connue ne contient une proportion aussi élevée d’oxyacides gras. C’est cette composition caractéristique des glycérides qui distingue l’huile de ricin de toutes autres graisses et huiles végétales et c’est elle qui lui donne ses propriétés physiques et chimiques remarquables. L’huile de ricin, non siccative, possède l’indice de viscosité le plus élevé. L’huile de ricin est la plus dense de toutes les huiles. Sa remarquable tenue à la chaleur et le fait qu’elle se consume sans laisser de résidus ou presque, lui donnent toutes les propriétés d’un lubrifiant. Grâce à ses groupes polaires hydroxyles, l’huile de ricin est compatible à un grand nombre de résines naturelles et synthétiques, de polymères et de cires. Utilisée comme plastifiant elle est un excellent agent mouillant et dispersant pour les pigments, les charges et les matières colorantes.

CARACTERISTIQUES

  • Aspect : liquide limpide visqueux
  • Couleur : incolore
  • Densité : 0.958 – 0.969
  • Viscosité (20°C) : 66 – 76
  • Point de solidification : – 10 à -20°C
  • Indice de saponification : 177 – 187
  • Indice d’iode : 82 – 90
  • Indice de réfraction : 1.477 – 1.481

CONDITIONNEMENT

  • Stockage : dans des containers fermés à moins de 30°C.
  • Emballage : en fûts métalliques ou plastiques de 40 kg.

UTILISATION

Application de l’huile de Ricin Pharma Industries pharmaceutiques et cosmétiques.

Huile de karapate

by Michel POBEDA | août 18, 2011 in | No Comments

UTILISATION INVIDUELLE

Cosmétique : Huile traditionelle utilisée aux Antilles pour les soins des cheveux.

GENERALITES

Histoire :

Les Antillais ont toujours de beaux cheveux. Malgré le soleil, le vent, l’eau salée. Ils ont un secret qu’ils se transmettent jalousement: l’huile de Karapate. Chaque famille a sa propre formule. L’ huile de Karapate ou Carapate, composition locale de Guadeloupe et de Martinique, a pour base l’huile vierge de ricin : complète et riche, elle est renommée pour sa pénétration rapide. A l’origine, selon une recette traditionnelle, il fallait faire bouillir des graines de ricin dans de l’eau, puis recueillir l’huile surnageant avec une spatule en bois. Ensuite, cette huile était mélangée avec des extraits de plantes et d’autres huiles végétales. L’huile de Karapate CODINA est prête à l’emploi et est composée de 95 % d’huile vierge de ricin et de 5% d’huile vierge de chanvre.

Botanique :

Huile de Ricin (Ricinus Communis)

Autres noms : Huile de castor – Huile de palma-christi, Huile de carapal ou carapate.

Le ricin, sous les tropiques est un arbre aux grandes feuilles palmées. Les semences (Catapuces, graines de Castor) contiennent une amande qui fournit 60% de son poids en huile. La plante pousse à l’état sauvage dans la plupart des régions tropicales et subtropicales où elle est parfois utilisée pour protéger du soleil les jeunes plantation du soleil les jeunes plantations de café, d’ananas ou de sisal. Elle ne fait l’objet d’une culture de rapport que dans un nombre limité de pays et ce depuis la fin de la seconde guerre mondiale. A l’état spontané, la plante a souvent l’apparence d’un buisson d’une hauteur variant entre 1 et 5 mètres. Le fruit est globulaire, recouvert ou non de piquants suivant les types; il est vert ou rougeâtre jusqu’à la maturité. Il ressemble à une petite châtaigne. En mûrissant la coque du fruit se contracte jusqu’à devenir une capsule sèche contenant 3 graines. La graine de ricin est une fève ovale d’une taille supérieure à un grain de café, pouvant atteindre le double. Elle est recouverte d’une enveloppe luisante plus ou moins tachetée de noir . Cette enveloppe est fragile; si elle est écaillée, il se produit une oxydation de l’amande et la qualité de l’huile diminue parce que son acidité augmente.

Huile de chanvre

La plante appelée communément Chanvre (marijuana, cannabis) appartient à la famille des Cannabinacées et du genre cannabis. Il existe plusieurs famille de Cannabis qui se distinguent les unes des autres par la teneur de leurs graines en substance psychotrope. La plus connue est la Cannabis Sativa qui signifie en latin « chanvre cultivé » C’est une plante annuelle qui pousse à l’état sauvage un peu partout sur la planète. Elle germe au printemps et fleurit de la fin de l’été jusqu’à la fin du mois d’octobre. Elle est cultivée surtout en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie. En France, il existe une variété de chanvre sélectionnée par des scientifiques Français afin que la graine ne contienne pas de substance psychotrope. Elle est cultivée dans les pays de la Loire et est soumise à la législation Européenne de Bruxelle. La plante se présente sous l’aspect d’un petit buisson ou arbuste dont les feuilles vertes foncées sont en forme de sapin. C’est une espèce dioïque c’est à direque chaque plant est male ou femelle. Ce sont les feulilles qui contiennent la substance psychotrope. Le chanvre est cultivé pour ses graines ( obtention de l’huile: applications cosmétiques et diététiques) mais aussi pour ses fibres (tissus de grande résistance, cordages, papier , composites de matériaux de construction …)

Propriétés :

L’huile de ricin est un adoucissant, protecteur, nourrissant, émollient et régénérateur de l’épiderme et des phanères. L’huile de ricin est traditionnellement utilisée dans les Antilles et en Afrique comme base des huiles de beauté. L’huile de chanvre, balance parfaite entre les acides w6 et w3 : 3/1, haute teneur en acides gras essentiels et en acides gras poly insaturés. Faculté de pénétration extraordinaire : due à son analogie avec la composition des phospholipides membranaires (huile sèche). Huile très fluide et fortement lubrifiante. L’huile de Chanvre contient à la fois de l’Acide linoléique (C18:2 n6) et de l’Acide linolénique (C18:3 n3); ce qui est tout à fait exceptionnel pour une huile végétale de posséder ces deux acides gras essentiels dans de telles proportions. De plus, elle fait également partie des quelques rares huiles végétales à contenir de l’Acide g linolénique (C18:3 n6) : environ 3 %.

CARACTERISTIQUES

de l’huile de Karapate CODINA

  • Aspect liquide à 20°C
  • Couleur jaune vert
  • Odeur caractéristique
  • Densité à 40 °C
  • Indice de saponification
  • Indice d’iode (Wijs)
  • Viscosité (cp)
  • Indice de réfraction

CONDITIONNEMENT

  • Stockage : dans des containers fermés à moins de 30°C.
  • Emballage : en fûts plastiques.

APPLICATIONS

Utilisée de tout temps aux Antilles, l’huile de Karapate protège, nourrit et répare activement les cheveux en tonifiant le cuir chevelu. Les principes actifs et vitamines de l’huile de Karapate CODINA rendent aux cheveux souplesse et brillance. Appliquer sur les cheveux une fois par semaine. L’huile de Karapate les fortifie.

Noms courants

by Michel POBEDA | août 17, 2011 in | No Comments

Andiroba vierge

Amande douce raffinée

Amande douce vierge

Argan vierge

Avocat raffinée

Avocat vierge

Babassu vierge

Bourrache raffinée

Bourrache vierge

Busserole

Cameline vierge

Carotte (macérat)

Carthame vierge

Chanvre vierge

Chardon marie vierge

Coco vierge

Coprah raffinée

Germe de blé brute

Germe de blé raffinée

Germe de maïs

Jojoba vierge

Karapate

Karité raffiné ou brut

Macadamia raffinée

Macadamia vierge

Monoï brut

Monoï parfumé

Moringa vierge

Moutarde

Neem

Nigelle

Noisette raffinée

Noisette vierge

Noix commune vierge

Noix d’amazonie raffinée

Noix d’amazonie vierge

Noix de cajou raffinée

Noix de cajou vierge

Noyaux d’abricot raffinée

Noyaux d’abricot vierge

Noyaux de cerise raffinée

Oléine de karité

Olive vierge

Onagre vierge

Onagre raffinée

Palme

Pâquerettes

Paraffine (minérale)

Pépins de  cassis

Pépins de courge vierge

Pépin de raisins raffinée

Périlla raffinée

Périlla vierge

Ricin pharma

Ricin vierge

Rosier muscat raffinée

Rosier muscat vierge

Sésame

Tamanu brut

 

Noms latins

by Michel POBEDA | août 17, 2011 in | No Comments

Nom latin Nom français Famille
Acacia nilotica (L.) Willd. Babum Légumineuses
Achillea millefolium L. Achilée millefeuille Astéracée
Achras sapota (voir Manilkara) Sapotillier Sapotacées
Acrocomia sclerocarpa Mart. Mucaja Palmiers
Actinodaphne hookeri Meisn. Pisa Lauracées
Adansonia digitata L. Baobab Bombacacée
Albizia procera (Roxb.) Benth. Siris Légumineuses
Aleurites moluccana (L.) Willd. Bancoulier Euphorbiacée
Aleurites troloba Forst. Bancoulier Euphorbiacée
Allanblackia oleifera Oliv. ou A. sacleuxii Hua Kagne Guttifères
Allanblackia stuhlmannii Engl. M’kani Guttifères
Aloe vera L. Aloe Liliacées
Aloe ferox Mill. Aloe Liliacées
Althaea officinalis L. Guimauve Malvacée
Amaranthus viridis L. Amaranthe Amaranthes
Amygdalus dulcis Mill. Amande Rosacées
Amygdalus persica L. Pêche Rosacées
Anacardium occidentale L. Cajou Anacardiacée
Anacardium orientale (Steud.) Auct. Anacarde d’orient Anacardiacée
Angelica archangelica L. Angélique Apiacées
Antelaea azadirachta voir Azadirachta Neem Méliacées
Anthemis nobilis L. ou Chamaemelum nobile (L.) All. Camomille romaine Astéracée
Arachis hypogaea L. Arachide Légumineuses
Arbutus uva-ursi L. Busserole Légumineuses
Arctostaphylos uva-ursi (L.) Spreng. Busserole Ericacées
Argania spinosa (L.) Skeels Argan Sapotacées
Argemone mexicana L. Argémone Papavéracées
Armeniaca vulgaris voir Prunus armeniaca Abricot Rosacées
Arnica montana L. Arnica Astéracée
Astrocaryum jauari Mart. Jauary Palmiers
Astrocaryum murumuru Mart. Murumuru Palmiers
Astrocaryum vulgare Mart. Ou A. tucuma Tucuma Palmiers
Attalea cohune Mart. Cohune Palmiers
Attalea maripa (Aubl.) Mart. Maripa Palmiers
Attalea speciosa Mart. Babassu Palmiers
Azadirachta indica A. Juss. Neem Méliacées
Avena sativa L. Avoine Graminées
Bactris gasipaees Kunth Pupunha Palmiers
Baillonella toxisperma Pierre Moabi Sapotacées
Balanites aegyptica Delile Dattier du désert Zygophyllacée
Bellis perennis L. Pâquerettes Astéracée
Bertholletia excelsa Humb. & Bonpl. Noix du Brésil Lécythidacées
Bixa orellana L. Rocou Bixacée
Bombax ceiba L. ou B. malabaricum Kapok Bombacée
Borago officinalis L. Bourrache Boraginacées
Brassica napus L. Colza, canola Brassicacées
Brassica oleracea italica Plenck Brocoli Brassicacées
Brassica rapa L. Navette Brassicacées
Buddleia davidii Franch. Buddleia Loganiacées
Butea monosperma (Lam.) Taub. Palas Légumineuses
Butyrospermum parkii Kotschy ou Vitellaria paradoxa Karité, oléine de karité Sapotacées
Calendula officinalis L. Calendula Astéracée
Calluna vulgaris (L.) Hull. Bruyère Ericacées
Calodendron capense (L.f.) Thunb. Yangu Rutacée
Calophyllum inophyllum L. Tamanu Guttifères
Calotropis gigantea (L.) W.T. Aiton Fleur de porcelaine Apocynacées
Camelina sativa (L.) Crantz Cameline Brassicacées
Camellia Japonica L. Camélia du Japon Théacées
Camellia oleifera C. Abel Camélia de Chine Théacées
Camellia sasanqua Thunb. Camélia d’automne Théacées
Camellia sinensis (L.) Kuntze Thé Théacées
Canabis sativa L. Chanvre Moracée
Canarium commune L. Amande de Java, élémi Burséracée
Canarium schweinfurthii Engl. Aiélé Burséracée
Carapa guianensis Aubl. Andiroba Méliacées
Carica papaya L. Papaye Caricacée
Carpotroche brasiliensis Endl. Carpotroche Flacourtiacée
Carthamus tinctorius L. Carthame Astéracée
Caryocar butyrosum Willd Piquia Caryocaracées
Caryocar villosum Pers Piquia de Malaisie Caryocaracées
Ceiba pentandra (L.) Gaertn. ou C. thonningii Kapokier Bombacée
Cephalaria syriaca (L.) Schrad. Ex Roem. & Schult. Céphalaire de Syrie Dipsacacées
Citrullus colocynthis (L.) Schrad. Coloquinte Cucurbitacée
Citrullus lanatus (Thunb.) Matsum & Nakai ou C. vulgaris Pastèque chair rouge, melon Kalahari Cucurbitacée
Cocos nucifera L. Noix de coco, coprah, monoï Palmiers
Copaifera officinalis L. Copaïba Légumineuses
Coula edulis Baill. Coula Olacacée
Cordia dichotoma G. Forst. Banka nakkera Boraginacées
Corylus avellana L. Noisette Bétulacées
Coumarouna odorata Aubl. voir Dipteryx odorata Fèves Tonka Légumineuses
Craetagus monogyna Jacq. Aubépine Malacées
Cucurbita digitata Gray Courge de buffalo Cucurbitacée
Cucurbita foetidissima Kunth Courge de buffalo Cucurbitacée
Cucurbita pepo L. Courge Cucurbitacée
Cucumis melo L. Melon Cucurbitacée
Cydonia vulgaris Mill. Coing Rosacées
Cymbalaria muralis Gaert., Mey. & Scherb. Cymbalaire Scrophulariacées
Cynara cardunculus L. Cynara Astéracée
Cynara scolymus L. Artichaut Astéracée
Cyperus esculentus L. Souchet Cypéracée
Dacryodes edulis (G.Don) Lam. Safou Burséracée
Daucus carota L. Carotte Apiacées
Diploknema butyracea (Roxb.) H.J. Lam. Phulware Sapotacées
Dipteryx odorata (Aubl.) Willd Tonka Légumineuses
Echium plantagineum L. Echium Boraginacée
Echium vulgare L. Echium Boraginacée
Elaeis guineensis Jacq. Palme, palmiste, palme artisanal Palmiers
Equisetum arvense L. Prêle Equisétacée
Erisma calcaratum (Link) Warm. Jaboti Vochysiacées
Eruca sativa Mill. Roquette Brassicacées
Eucalyptus globulus Labill. Eucalyptus Myrtacées
Euterpe edulis Mart. Açai Palmiers
Euterpe oleracea Mart. Açai Palmiers
Euterpe precatoria Mart. Açai Palmiers
Filipendula ulmaria (L.) Maxim. Reine des prés Rosacées
Garcinia indica Choisy Kokum Guttifères
Garidella nigellastrum L. Garidelle fausse-nigelle Renonculacées
Glechoma hederaceum L. Lierre Lamiacée
Glycine max L. Soja Légumineuses
Gossypium arboreum L. Coton Malvacée
Gossypium herbaceum L. Coton Malvacée
Guilielma speciosa Mart. Pupunha Palmiers
Guizotia abyssinica (L.f.) Cass. ou G. oleifera Niger Astéracées
Helianthus annuus L. Tournesol Astéracées
Hevea brasiliensis (Willd. Ex A.Juss.) Müll. Arg. Hévéa Euphorbiacée
Hibiscus rosa sinensis L. Hibiscus Malvacées
Hydnocarpus anthelminthica Pierre Krabao Flacourtiacées
Hydnocarpus laurifolia (Denn.) Sleum. Marotti Flacourtiacées
Hypericum perforatum L. Millepertuis Hypéricacées
Hyphaene petersiana (Mart.) Klotzsch Mokolwane Palmiers
Hyppophae rhamnoides L. Argousier Elaéagnacées
Irvingia gabonensis Baill. ou I. Barteri Hook. Mangue sauvage ou Dika Irvingiacées
Isatis tinctoria L. Pastel Brassicacées
Jasminum officinale L. Jasmin Oléacées
Jatropha curcas L. Jatropha Euphorbiacée
Jessenia bataua (Mart.) Burr. Pataua Palmiers
Juglans regia L. Noix commune Juglandacées
Juniperus communis L. Genièvre Cupressacées
Juniperus oxycedrus L. Cade Cupressacées
Lagenaria leucantha Rusby Grande callebasse Cucurbitacée
Lagenaria vulgaris (Molina) Standl. Callebasse Cucurbitacée
Laurus nobilis L. Laurier Lauracée
Lavendula officinalis Chaix Lavande officinale Lamiacée
Lepidum sativum L. Cresson alénois ou cresson de terre Brassicacées
Lilium candidum L. Lys blanc Liliacées
Limnanthes alba Benth. Limnanthe Limnanthacée
Linum usitatissimum L. Lin Linacées
Lonicera caprifolium L. Chèvrefeuille Caprifoliacée
Luffa acutangula (L.) Roxb. Loofah Cucurbitacée
Luffa cylindrica (Lour.) Roem Loofah Cucurbitacée
Lupinus luteus L. Lupin jaune Légumineuses
Macadamia ternifolia F. Muell. Macadamia Protéacée
Madhuca longifolia (J. Konig) J.F. Macbr. Mowrah Sapotacées
Madia sativa Molina Madi Astéracée
Mangifera indica L. Mangue Anacardiacée
Manilkara zapota (L.) P. Royen Sapotillier Sapotacées
Matricaria chamomilla ou recutica L. Camomille allemande ou matricaire Astéracée
Mauritia flexuosa L.f. Buriti Palmiers
Maximiliana regia Mart. Maripa Palmiers
Melaleuca alternifolia (Maiden& Betche) Cheel Arbre à thé Myrtacées
Mesua ferrea L. Nahor Guttifères
Momordica charantia L. Momordica charantia Cucurbitacée
Moringa oleifera Lam. Moringa Moringacées
Myristica fragrans Houtt. Noix muscade Myristicacée
Myristica sebifera (Aubl.) Sw. Ucuuba Myristicacée
Myroxylon balsamum (L.) Harms Pérou ou tolu Légumineuses
Neolitsea umbrosa (Nees) Gamble Chirandi Lauracées
Nigella sativa L. Nigelle Renonculacées
Nymphaea alba L. Nénuphar Nymphéacées
Oenocarpus bacaba Mart. Bacaba Palmiers
Oenocarpus bataua Mart. Pataua Palmiers
Oenocarpus distichus Mart. Bacaba branca Palmiers
Oenothera biennis L. Onagre Onagracées
Olea europaea L. Olive Oléacées
Oncoba echinata Oliver Gorli Flacourtiacée
Onopordon acanthium L. Onoporde Astéracée
Onopordum nervosum Boiss. Onoporde Astéracée
Opuntia ficus-indica (L.) Mill. ou O. vulgaris P. Mill. Figue de barbarie Cactée
Orbignya barbosiana Burret Babassu Palmiers
Orbignya cohune (Martius) Dahlgren Cohune Palmiers
Orbignya phalerata Mart. Babassu Palmiers
Orbignya oleifera Burret Babassu Palmiers
Origanum majorana L. Marjolaine Lamiacée
Oryza sativa L. Son de riz Graminées
Pachylobus edulis G. Don Safou Burséracée
Papaver somniferum L. Oeillette Papavéracées
Parinari macrophylla Sabine Néou Chrysobalanacées
Passiflora edulis L. Passiflore Passifloracée
Pentaclethra macroloba (Willd.) Kuntze ou P. Filamentosa Pracaxi Légumineuses
Pentaclethra macrophylla Benth. Owala Légumineuses
Pentadesma butyracea Sabine Pentadesma Guttifères
Perilla frutescens L. Perilla Labiacée
Persea gratissima Mill. Avocat Lauracée
Picea vulgaris ou excelsa (Link.) Epicéa commun Pinacée
Pinus pinea L. Pin parasol Pinacée
Pinus sylvestris L. Pin sylvestre Pinacée
Platonia insignis Mart. Bacuri Guttifères
Plukenetia conophora Müll. Arg. N’gart Euphorbiacée
Pluckenetia volubilis L. Inca inchi Euphorbiacée
Poga oleosa Pierre Inoy Rhizophoracée
Pongomia glabra Adans. Karanja Légumineuses
Populus alba L. Peuplier Salicacées
Pouteria sapota (Jacq.) Moore & Stearn Sapote Sapotacées
Prunus amygdalus Batsch. Amande Rosacées
Prunus armeniaca L. Abricot Rosacées
Prunus cerasus L. Prune Rosacées
Prunus communis L. Amande Rosacées
Prunus domestica L. ou cerea L. Prune Rosacées
Prunus persica (L.) Batsch. Pêche Rosacées
Punica granatum L. Grenade Punicacée
Ribes nigrum L. Cassis Saxifragacée
Ricinodendron africanum Müll. Arg. Njansang Euphorbiacée
Ricinodendron heudelotii (Baill.) Pierre ex Heckel Njansang Euphorbiacée
Ricinodendron rautanenii Schinz. Mongongo Euphorbiacée
Ricinus communis L. Ricin vierge, ricin pharma, karapate Euphorbiacée
Rosa canina L. Eglantier Rosacées
Rosa gallica L. Rose Rosacées
Rosa moschata Herrm Rosier muscat Rosacées
Rosa rubiginosa L. Rosier muscat Rosacées
Rubus idaeus L. Framboise Rosacées
Salvadora oleoides Decne. Kakhan Lauracées
Salvia hispanica L. Chia Labiacées
Sambucus nigra L. Sureau Caprifoliacées
Schinziophyton rautanenii (Schinz.) Radcl.-Sm. Mongongo Euphorbiacées
Schleichera trijuga Willd. Macassar Sapindacées
Sclerocarya birrea (A.Rich.) Hochst. Subsp. caffra (Sond.) Kokwaro Marula Anacardiacées
Scutellaria galericulata L. Scutellaire Labiacées
Scutellaria baicalensis Georgi Scutellaire Labiacées
Sesamum indicum L. Sésame Pédaliacées
Shorea stenoptera Burck. Illipé Diptérocarpacées
Shorea robusta Roth. Sal Diptérocarpacées
Silybum marianum (L.) Gaertn. Chardon marie Astéracées
Simaruba glauca DC. Simarube Simarubacées
Simmondsia chinensis (Link.) C.K. Scheid. Jojoba Buxacées
Sinapis arvensis L. Moutarde Brassicacées
Solanum lycopersicum L. Tomate Solanacées
Solanum tuberosum L. Pomme de terre Solanacées
Solanum melongena L. Aubergine Solanacées
Sterculiana africana (Lour.) Fiori Mkukubuyo Malvacée
Symphytum officinalis L. Grande consoude Boraginacées
Syringa vulgaris L. Lilas Oléacées
Tamarindus indica L. Tamarin Légumineuses
Taraktogenos kurzii King Chaulmoogra Flacourtiacée
Telfairia occidentalis Hook. F. Citrouille cannelée Cucurbitacée
Telfaira pedata (Smith ex Smis.) Hook. Noix du Kilimandjaro Cucurbitacée
Tephrosia vogelii Hook.f. Tephrosia Légumineuses
Terminalia catappa L. Badamier Combretacée
Tetracarpidium conophorum (Müll. Arg.) Hutch. & Dalziel N’gart Euphorbiacée
Thea sinensis L. Thé Théacées
Theobroma cacao L. Cacao Sterculiacées
Theobroma grandiflorum L. Cupuaçu Sterculiacées
Tilia cordata Mill. Tilleul Tiliacées
Trichilia emetica Vahl. ou T. dregeana Sond. Mafura Méliacées
Trichilia hirta L. Napahuite Méliacées
Trigonella foenum-graecum L. Fenugrec Légumineuses
Triticum vulgare Vill. Germe de blé Graminées
Tylosema esculentum (Burch.) Schreiber Morama Légumineuses
Urtica dioica L. Ortie Urticacées
Vanilla planifolia B.D. Jacks Vanille Orchidées
Vateria indica Linn. Dupa ou Dhupa Diptérocarpacées
Verbascum thapsus L. Bouillon blanc Scrophulariacées
Viola odorata L. Violette Violacées
Virola sebifera Aubl. Ucuuba Myristicacée
Viscum album L. Gui Loranthacée
Vitellaria paradoxa Kotschy Karité Sapotacées
Vitex agnus-castus L. Gattilier Verbenacées
Vitis vinifera L. Raisin Vitacées
Withania somnifera (L.) Dunal Ashwaghanda Solanacées
Ximenia americana L. Konda nakkera Olacacées
Ximenia caffra Sond. Ximenia Olacacées
Zea mais L. Maïs Graminées
Ziziphus lotus (L.) Lam. Jujubier sauvage Rhamnacées